Les défis rendent la vie intéressante; les surmonter lui donne un sens.

Récit du triathlon de Sion

Samedi 25 mai 2019, premier triathlon de la saison.

Départ

Jour J-1, départ à 14h pour Conthey à côté de Sion. Petite halte chez Raphaël la boulangerie à Gland pour la pause déjeuner. Une fois arrivé à destination, nous décidons de poser nos affaires au Relais du Simplon. Quelle surprise agréable ! Super accueil et super chambre. Le top ! Ensuite grâce aux indications hyper précises de Maude du relais, nous nous rendons sur le lieu qui accueillera la manifestation : le domaine des îles. De ce fait, nous avons pu avoir plusieurs indications très importantes pour le J.

 

 

Domaine du Mont-d'Or le plus ancien Domaine du Valais.

Chambre au Relais du Simplon.

Jour J triathlon

Réveil à 5h45, après une superbe nuit. En pleine forme pour mon premier triathlon de la saison. Petit-déjeuner dans la chambre sans stress, je me contente d'un thé noir et de trois morceaux de pain avec du beurre et confiture, la même collation que la veille d'une compétition de CàP, on ne change pas une équipe qui gagne.

Départ à 7h pour le domaine des îles. Arrivé sur place, nous trouvons immédiatement une place de parc et je pars chercher mon dossard : 603. Ensuite je me dirige vers la zone de transition où j’y installe tout mon matériel. J’enfile ma trifonction et ma combinaison néoprène et me dirige vers le départ. Je commence par tâter l’eau et effectivement de par sa température à 16.3 degrés la discipline natation s’annonce difficile. 371 partants sur le format S. Heureusement la météo ce samedi matin est douce (18 degrés).

 

Arrivée au domaine des îles

Drapeau de la fédération Suisse de triathlon.

Dossard "603"

Fier de montrer le t-shirt de l'association.

Pas évident d'enfiler une combinaison néoprène.

Natation

C’est parti pour 800m et sortie à l'australienne après 200m ! Le départ est donné à 9h, on se met à l'eau en combinaison (c'était une des interrogations d'avant course). La natation a lieu dans un petit lac artificiel.

J'y vais, j'ai froid, j'ai le souffle coupé, je fais à peine 50 mètres, je n'arrive plus à respirer, je brasse, je me dis qu'il faut que j'avance, je tente un crawl en 2 temps, mais tant pis, j'arrive à prendre du rythme, arrivé à moitié de la distance je reprends confiance, le fameux 2ème souffle est enfin là, j'arrive à faire du 3 temps, j'ai décidé de suivre un participant, je me cale sur sa vitesse, finalement je sors en 19'19'' en titubant.

Parcours natation

Echauffement avant le départ. Eau à 16 degrés.

Dernier préparatif avant le départ.

Et c'est parti!! pour le premier triathlon de la saison.

Sortie à l'australienne.

Transition 1

Complètement frigorifié et essayant de reprendre mes esprits, je me rends sur mon emplacement dans la zone de transition.

J’enlève la combinaison mouilléemad, je mets les chaussettes, les gels dans les poches, le casque et c'est parti pour une course à côté du vélo de 200m jusqu'à la ligne de monté.

Ma T1 m'a fait perdre trop de temps 3’. Je dois m'entraîner à retirer ma combinaison néoprène plus vite. Car pour ma part, c'est une véritable bataille au moment de l'enlever surtout au niveau des mollets et pieds.

 

Sortie de l'eau.

Je dois me dépêcher d'enlever la combinaison.

Séchage de pieds avant d'enfiler mes chaussettes.

Après 3' enfin prêt pour partir à vélo.

Et c'est parti !!

Parcours vélo

Vélo

La partie vélo est un aller-retour d'un total de 18 km le long des Berges du Rhône. J’attaque le vélo comme une bombe pour essayer de récupérer mon retard. Je fais une remontée à la Jalabert qui me permet à doubler pas mal de monde. J’ai pris mon pied. Je  boucle la partie vélo les 18 km en 30’53’’ et à 34 km/h en moyenne (mon record).

Transition 2

A peine descendu de mon vélo, je décroche mon casque et je chausse mes baskets. Un peu moins de 2 minutes et me voilà déjà reparti.

CàP

2 tours de la gouille des îles de 2.5 km = 5 km. La CàP c’est la discipline ou je me sens le plus allaise. Je démarre la course sur un bon rythme. Le premier tour j’ai les jambes un peux lourdes. Ouf. Les jambes en deviennent d’un coup plus légères et au deuxième tour du lac j’augmente mon rythme et je continue à doubler des concurrents. Le parcours autour du lac est super sympa. Je termine les 5 km en 22’50’’ soit une allure de 4.20 km/h ce qui, au final, est un bon chrono pour moi.

Je termine mon premier triathlon de la saison en 1h19. Je suis classé 10ème/17ème de ma catégorie (plus de 51 ans) et 131ème/170ème au général. Je suis satisfait et surtout j'ai passé une super journée. J'ai vraiment bien géré ma course. Je ne suis pas dans un état d'épuisement, je suis fatigué évidemment mais c'est gérable. Cerise sur le gâteau, à la place du T shirt et de la médaille, les finishers ont droit à des manchons !

Vivement la prochaine course : le 30 juin 2019 triathlon de la vallée de Joux format S.

Pour les organisateurs, les bénévoles, et tous les concurrents, merci pour cette journée ! 

JE VOUS TIRE MON CHAPEAU !

 

 

Parcours CàP

Après 1' c'est parti pour 5 km de CàP.

Après 18 km de vélo à 35 km/h de moyenne. j'ai les jambes lourdes.

Premier faux plat.

On continue la "remontada"

Arrivée! temps officiel 1h19. Content de mon chrono.

Impression de la course avec les triathlètes.

Fier d'avoir participé à ce triathlon en faveur de l'association.

Joyeux anniversaire à mon fils cadet Léo.

A l'année prochaine. Merci aux bénévoles !!